Témoignages

En vue de la béatification de Pauline Jaricot, deux Cahiers intitulés « Dans le florilège des grâces attribuées à l’intercession de Pauline JARICOT » ont été édités en 1986 et 1993 par les Œuvres Pontificales Missionnaires. Ils sont disponibles à la bibliothèque des OPM, 12 Rue Sala. Nous en reproduisons quelques uns ci-dessous.

Les témoignages, envoyés par l’intermédiaire du site, seront reçus et validés par le postulateur, à Rome, de la cause de Pauline Jaricot, actuellement le Père Philippe Curbelié. Ils seront ensuite publiés sur cette page du site.

Zimbabwe17 avril 2009Anonyme
Thank you for continuing the work of venerable Pauline-Marie Jaricot.
I am a Promster of the Living Rosary Association, travelling long distance on foot without food to poor people, distributing sacraments in Zimbabwe since 2008. The peolple are pleased to received the sacraments. I would to thank Venerable Pauline-Marie Jaricot for Propagation of faith.
I will be pleased to received more sacraments and donations for vulnerable people in Zibabwe such clothes, shoes, school fees and food, etc.
May God bless you
Antibes18 juin 1993A. B.
Au mois de novembre dernier, j'ai fait un œdème aigu au poumon. J'ai prié ardemment la Vénérable Pauline-Marie Jaricot qui m'a bien soutenu au cours de ma maladie et a fini par obtenir ma guérison.
Chalon-sur-Saône18 mai 1992Jean P.
Je prie chaque matin et chaque soir pour la béatification de Pauline-Marie Jaricot en utilisant la prière reconnue par le Cardinal Renard le 1er mars 1977 et reprise depuis dans la revue "Solidaires".
Or je suis traité pour une névrose grave et pour le moment je vais beaucoup mieux. J'attribue ce mieux à Dieu par l'intercession de Pauline-Marie Jaricot.
Nantes10 mai 1991Nelly R.
Profonde reconnaissance à Pauline Jaricot pour une convalescence sans difficultés après une intervention chirurgicale importante.
HAVELUY28 janvier 1991Mme Jean S.
... Début décembre, j'avais écrit pour signaler ma demande d'intercession de Pauline Jaricot en faveur d'un frère alors très souffrant. Je crois que je dois remercier Pauline car il est maintenant en bonne voie. Une grande grâce obtenue à ajouter pour le procès de Pauline
LYON18 avril 1990C. B.
C'est une prêtre de ma famille, qui m'a fait connaitre Marie-Pauline Jaricot. Ma belle-fille était atteinte, il y a trois ans, d'un cancer au sein dont elle a subi l'ablation. Nous avons fait une neuvaine ensemble. Elle est maintenant complètement guérie et je continue à prier Pauline-Marie Jaricot tous les jours. Elle est un peu pour moi comme une amie très chère. Elle habite mon quartier, a prié à Saint Nizier... Je lui confie mes peines, mes ennuis et, chaque fois, elle me vient en aide...